Château Les Gravières de la Brandille PDF Imprimer
Écrit par Frédéric BORDERIE   
Mardi, 19 Octobre 2010 21:02
gb2009

  Fiche technique :

  Superficie : 15 hectares
  Cépages : Merlot 65%, Cabernet Sauvignon 20% et Cabernet Franc 15%
  Age des vignes : 40 ans
  Densité : 5000 pieds par hectare
  Rendement : 45 hectolitres par hectare
  Altitude : 10 à 35 mètres
  Exposition : sud-ouest
  Taille : Bordelaise (guyot double) et cordon
  Sol : Graveleux et argilo-graveleux
 
 
 
 
 
  
Histoire : Créé en 1964 par René BORDERIE (3ème  génération), le vignoble des Gravières de la Brandille produit exclusivement des raisins rouges.
C’est Jean-Pierre BORDERIE, fils de René, qui va convertir une partie du vignoble en cépages rouges. Les parcelles sont drainées systématiquement et les meilleures variétés Bordelaises sont plantées.

Vignoble : Les vieilles vignes demandent un travail manuel de précision. A la taille, l’ébourgeonnage (couper un bourgeon sur deux) est systématique. Les vignes taillées en cordon (50% du vignoble) sont très qualitatives, avec une excellente répartition de la végétation et des fruits.
Dès que la vigne pousse, l’épamprage manuel est réalisé (couper les bois sans raisin absorbant de la sève) dans la tête du pied de vigne et à la base. Les effeuillages permettent la maturation optimale des raisins sans altération.
Les raisins sont vendangés très mûrs, quand les baies commencent à se déshydrater. La vendange est méticuleuse et protégée jusqu’à l’encuvage.

Chai : Dès réception de la récolte, celle-ci est éraflée, triée puis foulée. L’encuvage en cuve protégée de l’oxydation permet de garder la fraîcheur et le fruité. La macération préfermentaire à froid de cinq jours (8°C) optimise l’extraction de la couleur et des arômes.
La macération, issue d’une ancienne technique Saint-Emilionnaise, continue avec la fermentation alcoolique (25°C), puis les vins sont séparés des pellicules. Celles-ci sont pressées pour obtenir le vin de presse.
L’élevage se termine avec les assemblages et la préparation à la mise en bouteilles, en recherchant l’équilibre fruité/capacité de garde.

Les vins
: Ils sont expressifs et typiques. Tanniques et ronds dans la jeunesse, ces vins de garde s’expriment au vieillissement avec souplesse et longueur. Ce vin accompagnera toutes les viandes, les charcuteries et le les fromages.
Capacité de garde : 5 à 10 ans.
 
Récompenses :
2011: Jacques Dupont (Le Point, Primeurs) Fruits noirs, note chocolat, bouche souple, soyeuse, très douce. Garde de 8 ans. 
          Médaille d’argent concours des vignerons indépendants 2013
2010: Lauréat du Prix Raisin (meilleur jeune viticulteur et meilleur rapport qualité/prix)
          Finaliste Talent du Bordeaux Supérieur 2013                                                                                                                                                                   Jacques Dupont (Le Point 10 Janvier 2013) : 16 - Nez séveux, fruits noirs, bouche ronde, tendre, suave, gourmand.
Gilbert et Gaillard Note 85/100  
Robe soutenue, reflets violines. Nez franc de fruits noirs, notes d'épices en arrière-plan. Attaque souple, bouche enveloppée, assez concentrée, équilibrée par la fraîcheur et une pointe de fermeté finale. On peut l'attendre quelques années.
2009: Decanter World Wine Awards 2011 : Commended
          Médaille d’or concours des vins d’Aquitaine Bordeaux 2011
          Gilbert et Gaillard 2009 Note 85/100 : Robe soutenue d'un rouge violacé. Nez riche mariant les notes florales et fruits mûrs, touche acidulée. En bouche le bois apporte un style assez exotique entre eucalyptus et vanille. Un vin équilibré aux arômes originaux.
2008:               Médaille d’argent concours général agricole de Paris 2010
                        Médaille d’argent concours des vins d’Aquitaine Bordeaux 2010
                        Jacques Dupont (Le Point 10 Janvier 2013) : 15,5 – Très joli nez, prune, cerise cuite, bouche fraîche, élégante et savoureuse.
 
2007: Médaille d’or concours des vins d’Aquitaine Bordeaux 2009
           Guide Hachette 2010, une étoile : Loire, Rhône, Bordelais, Australie, Nouvelle-Zélande, Napa Valley, Frédéric Borderie a fait le tour du «globe viticole» avant de reprendre en 2005 la propriété familiale. Il signe un 2007 rubis à reflets violines, au nez friand et complexe de fruits rouges (groseille, framboise) et noirs (cassis, mûre). Après une attaque tout en souplesse, les saveurs fruitées emplissent longuement une bouche structurée par des tanins soyeux. Un vin très plaisant, à découvrir avec une pièce de bœuf sauce Périgueux. La cuvée Prestige Élevé en fût de chêne 2007 (8 à 11 €), une étoile également, bien équilibrée entre le bois de l'élevage et le fruit du raisin, pourra patienter deux ou trois ans.
2006: Un des meilleurs rapports qualité-prix de l’année « Bordeaux Aujourd’hui » Jacques Dupont (Le Point 10 Janvier 2013) : 15 – Commence d’évoluer vers les fruits confits, bouche légère. Vin friand, joli fruit.
2005: Médaille d’argent concours des vins d’Aquitaine Bordeaux 2007
Mise à jour le Vendredi, 06 Juin 2014 16:57
 
valid xhtml valid css